Tout savoir sur le cholestérol
le 24/05/2019

Tout ce qu’il faut savoir sur le cholestérol

Vivre avec un taux de cholestérol particulièrement élevé est dangereux pour la santé. Touchant particulièrement les plus de 45 ans, dont neuf malades sur dix ne sont pas diagnostiqués, le cholestérol est l’une des causes principales des maladies cardiovasculaires .

Miltis vous en dit un peu plus sur cette maladie qui touche une personne sur cinq en France.

 

 

Bon et mauvais cholestérol : quelle différence ?

Le cholestérol est un corps gras présent dans notre alimentation et naturellement fabriqué par notre foie. Se déplaçant dans notre organisme, plus précisément via la circulation sanguine, ce lipide possède plusieurs rôles dans le bon fonctionnement de notre corps. Il permet de constituer les membranes des cellules, de favoriser l’élaboration de synapses (contact entre deux neurones) dans notre cerveau ou, encore, d’aider à la création de vitamine D. Malgré ces fonctions qui permettent de garder une bonne santé, le cholestérol peut aussi devenir néfaste. On parle alors de bon et de mauvais cholestérol :

  • HDL cholestérol (bon) : transporté par les cellules du foie via les lipoprotéines HDL qui ne dépose aucun cholestérol dans les artères mais qui le transporte et l’élimine dans le tube digestif grâce à la bile.
  • LDL cholestérol (mauvais) : transporté du foie aux cellules par les lipoprotéines LDL (association moléculaire permettant aux lipides peu solubles de voyager dans notre organisme), il dépose du cholestérol qui s’accumule petit à petit dans les artères, ce qui peut les boucher. Si le LDL est trop important, on parle d’hypercholestérolémie.

Quels sont les causes et les effets du cholestérol ?

Le taux de cholestérol doit être surveillé régulièrement grâce à des analyses sanguines. Si ce dernier est supérieur à 2,3 g/L, il faudra impérativement être pris en charge par un médecin. Plus le mauvais cholestérol est élevé, plus le risque de maladies et de décès cardiovasculaires est important. Une artère bouchée dans le crâne peut provoquer un accident vasculaire cérébral (AVC), le cœur sous-alimenté en sang peut entraîner une crise cardiaque et un membre inférieur touché peut aussi mener à une artérite (obstruction de l’artère). Toutes ces maladies peuvent avoir de graves conséquences c’est pourquoi il faut véritablement éviter l’hypercholestérolémie. 

Les causes sont nombreuses mais les plus importantes sont :

  • une alimentation riche en cholestérol : il faut ainsi éviter l’excès de viandes ou d’œufs augmentant considérablement la version « mauvaise » de ce lipide. 
  • certains médicaments sont aussi des facteurs de risque, le plus connu reste la pilule contraceptive. 
  • certaines études ont montré que le patrimoine génétique propre à un individu peut aussi en être la cause. Certaines personnes fabriquent moins de bon cholestérol que d’autres, devenant plus vulnérable à cette maladie. 

Quels sont les traitements contre le mauvais cholestérol ?

Deux méthodes existent pour limiter le taux de LDL dans le sang : le traitement médicamenteux et la diététique. Ces deux manières de guérir peuvent être effectuées en même temps ou seules.

L’utilisation de médicaments n’est prescrite qu’en cas de forts risques cardiovasculaires et d’une alimentation non-saine. La statine est la plus utilisée pour diminuer le taux de mauvais cholestérol mais en cas d’intolérance à ces dernières, l’ézétimibe qui diminue l’absorption du corps-gras ingéré par le tube digestif est utilisé.

Le remède le plus efficace reste tout de même de surveiller son alimentation. Il faut, pour cela, limiter les viandes grasses ainsi que les matières grasses comme le beurre ou le fromage. Les fruits, les légumes et les céréales complètes tous riches en fibres sont à privilégier. Les différentes sortes de volailles ainsi que les poissons permettent aussi de diminuer le mauvais cholestérol. Il faut enfin préciser que tous les produits sucrés sont à proscrire pour éviter le surpoids et l’obésité, deux autres facteurs de l’hypercholestérolémie.

Facilement analysable, le taux de cholestérol est pourtant trop peu connu d’une grande majorité de personnes. Pourtant, ses risques sont à prendre au sérieux. Il faut donc les anticiper en suivant dès maintenant une alimentation équilibrée qui n’aura que des effets positifs sur votre corps.

Retrouvez toute l’information santé

article précédent retour à la liste article suivant