Mieux connaitre cette maladie qui touche plus de 35 millions de personnes dans le monde.
le 01/12/2015

1er décembre 2015 : journée mondiale de lutte contre le Sida

A l’occasion de la journée mondiale de lutte contre le Sida, nous vous proposons un article entièrement consacré à cette maladie qui touche plus de 35 millions de personnes dans le monde.

 

 

 

VIH ou SIDA : quelles différences ?

Le VIH, Virus de l’Immunodéficience Humaine, infecte les cellules chargées de défendre notre corps contre les microbes auxquels nous sommes confrontés au quotidien.

Le SIDA qui signifie « Syndrome de l’Immuno Déficience Acquise » est le résultat du manque de cellules immunitaires. En raison de ce manque, des maladies graves et « opportunistes » peuvent se développer.

En bref : une personne malade du sida est forcément porteuse du VIH mais toutes les personnes ayant le VIH n’ont pas obligatoirement développé le sida.

 

Qu’est-ce que la séropositivité et comment la dépister ?

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, un individu séropositif n’a pas systématiquement développé le sida mais elle est forcément infectée par le VIH.

Effectuez une prise de sang pour dépister le virus est LA seule solution fiable qui existe à ce jour. Pour être certain de ne pas être atteint par le virus, il est fortement conseillé de réaliser une nouvelle prise de sang 3 mois après la première.

A savoir : depuis début septembre, vous pouvez vous procurer des autotests en pharmacie sans ordonnance. Un guide d’utilisation ainsi qu’un numéro d’aide sont joints à l’autotest afin de répondre à vos questions au moment venu. Le prix est généralement compris entre 25 et 28 euros.

 

Comment se transmet le virus et comment se protéger ?

Le VIH peut se transmettre de 3 façons différentes :

  • Les rapports sexuels non protégés avec pénétration anale, vaginale ou buccale,
  • Les échanges sanguins (via une seringue par exemple),
  • La transmission de la mère à l’enfant pendant la grossesse ou l’allaitement.

Il est fortement recommandé de se protéger à chaque rapport sexuel. Le préservatif reste la meilleure solution pour éviter la transmission du virus. Cependant, les scientifiques du monde entier continuent de rechercher des solutions permettant d’une part, d’empêcher la contamination du virus et d’autre part, d’éliminer totalement le virus chez une personne atteinte. Il existe aujourd’hui des traitements qui permettent de stopper le développement du VIH dans le corps en protégeant le système immunitaire mais ils n’éliminent pas le virus.

 

Pourquoi une journée mondiale ?

En 1988, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) choisit la date du 1er décembre comme Journée mondiale du sida en raison de la forte pandémie observée cette même année.

L’objectif de Sidaction (association qui lutte contre le sida) est de « permettre aux jeunes d’aimer sans avoir peur » en leur rappelant les précautions indispensables à prendre et les moyens mis à disposition pour dépister la maladie.

Des actions d’information, de prévention et de sensibilisation sont conduites à travers le monde tous les 1ers décembre.
En raison des tragiques événements survenus à Paris il y a quelques semaines, le Sidaction a décidé de revoir le programme de ses actions en proposant une chaîne virtuelle sur leur page Facebook à la place d’une chaîne humaine de solidarité.

 

Où en est le Sida en France et dans le monde ?

En France, 150 000 personnes vivent avec le VIH mais environ 30 000 personnes ignorent qu’elles sont atteintes du virus.

Dans le monde, 1,5 millions de personnes sont décédées à cause du Sida en 2013.

Pour en savoir plus, consultez le site sidaction.org.

 

Quelques fausses idées reçues

Contrairement à ce que certaines personnes peuvent penser, le VIH ne peut pas se transmettre par la salive, le toucher, les piqûres d’insectes, les larmes ou encore la sueur.

Découvrez le témoignage de Stéphanie, 53 ans, dont la séropositivité est un combat de tous les jours (source : HuffingtonPost).

article précédent retour à la liste article suivant