Problèmes audition jeunes
le 28/03/2019

Les 15-24 ans de plus en plus touchés par des problèmes d’audition !

À l’occasion de la 20ème journée nationale de l’audition qui a eu lieu le 14 mars dernier un sondage Ifop a été réalisé en ligne sur un échantillon d’environ 1000 personnes âgées de 15 ans et plus. Celui-ci avait pour but de faire un état des lieux concernant l’audition des français et plus particulièrement celle des jeunes.

Cette étude a été réalisée sur une base déclarative et les résultats sont donc à pondérer mais il n’en reste pas moins que ceux-ci sont alarmants. L’audition des jeunes français ne se porte pas bien et ceux-ci ne semblent pas forcément en avoir conscience.

Problèmes de compréhension et acouphènes

L’un des premiers enseignements de cette étude est que 70% des 15-17 ans reconnaissent avoir parfois du mal à suivre et participer à une conversation à cause du bruit ambiant. En plus de cela, 65% d’entre eux déclarent avoir déjà ressenti des acouphènes. Ils étaient 56% dans le même cas l’an dernier.

À l’inverse, les personnes plus âgées ayant participé au sondage semblent moins touchées par les phénomènes d’acouphènes et de mauvaise compréhension. En effet « seulement » 43% d’entre elles déclarent avoir été victimes d’acouphènes. Paradoxalement, 89% des 15-24 ans estiment pourtant avoir une bonne audition. La plupart d’entre eux ne semblent pas conscients des répercussions d’une mauvaise audition sur leur santé et même leur vie sociale en général.

Les jeunes sont une cible particulièrement à risque du fait de leurs potentielles sorties en boite de nuit ou du port plus régulier d’un casque pour écouter de la musique. Pourtant ceux-ci sont encore très peu nombreux à porter des protections auditives lorsqu’ils se rendent à un concert par exemple. Une grande majorité des 15-24 ans affirment ne pas le faire non pas par réticence mais simplement par oubli, ce qui prouve qu’ils ne sont pas assez sensibilisés au sujet.

Une bonne nouvelle a tout de même émergée de ce sondage ! En 2019, 35% des 15-17 ans ont réalisé un bilan auditif alors que l’an dernier ils n’étaient que 25% à l’avoir fait. Cela prouve donc que les jeunes générations (ou peut-être leurs parents) s’intéressent de plus en plus au sujet de l’audition. Il est donc nécessaire que les autorités publiques renforcent la prévention et sensibilisent les plus jeunes à ce problème de santé.

Consultez d’autres actualités santé

article précédent retour à la liste article suivant